Le Français Langue Etrangère (FLE) vu par nos formatrices

Le français Langue Etrangère est peu connu et reconnu. C’est la langue française lorsqu’elle est enseignée à des personnes non francophones, dans un but culturel, professionnel ou encore touristique. Plus de 100 000 étudiants suivent cette formation en France chaque année.

A Antenna, nous ne formons que des salariés en entreprises et nous avons une expérience sur le Haut Bocage depuis plus de 25 ans. Aussi, grâce au partenariat avec les Communautés de Communes de Terres de Montaigu, Pays des Herbiers, Pays de Saint-Fulgent – Les Essarts, Pays de Mortagne, Pays de Pouzauges, il nous arrive de mettre en place ponctuellement des ateliers pour des personnes sans ressource et ayant un projet d’insertion professionnelle. Nous avons choisi ce mois-ci de donner la parole à nos formatrices.

 

Marina, Laurence, Sandrine, Geneviève et Louise, si vous deviez nous décrire votre métier de formatrice FLE en quelques mots ?

« Passionnant » « Motivant » « Leçon de courage » « Découvertes » « Energivore »

Pouvez-vous nous faire partager votre métier ?

« C’est un métier fait de partages, d’échanges, d’enrichissements mutuels, d’ouverture sur le monde… Un métier qui permet de voyager ! Le public que nous accueillons, a une soif d’apprendre, de découvrir la culture française, de s’intégrer… C’est public motivé, et motivant !
Le métier de formatrice FLE est un métier qui incite au respect mutuel des cultures et des croyances de chacun. Nous rencontrons des personnes qui nous donnent souvent des leçons de courage, et pour qui la formation est une question de survie.
C’est aussi l’occasion de s’interroger sur notre propre langue, sur les langues du monde, de comprendre la construction et le fonctionnement de chacun afin de faciliter les apprentissages.
Ce métier peut être énergivore, nous donnons beaucoup pour permettre à chacun d’évoluer. Un parcours de formation se construit pas à pas en fonction de chaque individu et de ses objectifs.
C’est aussi, un métier créatif, ludique où n’importe quel support devient matériaux d’apprentissage : jeux, jeux de rôle, documents authentiques, sujets d’actualité, radio, musique, etc.). Un métier où le numérique a toute sa place et permet favoriser, faciliter les apprentissages ».

Et, en conclusion ?

« Quel plaisir de voir les apprenants progresser, devenir autonomes, s’émanciper, prendre confiance en eux et s’épanouir dans leur vie personnelle et professionnelle ! »

 

Aurélie, pouvez-vous nous décrire le parcours marquant d’un de nos stagiaires ?

« D’origine marocaine, et après avoir vécu une dizaine d’années en Italie, Siham est arrivée en France en 2018 pour commencer une nouvelle vie. Les objectifs pédagogiques de son entrée en formation Français Langue Étrangère à ANTENNA étaient d’améliorer sa communication orale et d’apprendre à écrire des énoncés simples. Très assidue et travailleuse, Siham a rapidement fait des progrès, allant au – delà de ses objectifs initiaux, et s’est imposée comme un élément moteur dans le groupe. 
Enfin, Siham s’est sentie prête pour entreprendre des recherches d’emploi. Elle a accepté des missions de la part d’agences intérimaires pour intervenir comme agent d’entretien dans des entreprises vendéennes. Reconnue comme étant une personne sérieuse et motivée, elle a gagné une réputation acceptant jusqu’à 5 missions (et donc 5 lieux de travail différents) par semaine. 
Selon moi, Siham représente un bel exemple d’intégration et de persévérance : Elle a su gagner en autonomie et décrocher un emploi désormais stable grâce à sa motivation à apprendre le français dans notre centre. À cela, il convient de lui reconnaitre une grande capacité d’organisation car pour terminer, sachez que Siham est aussi la maman de 4 enfants ! »